BLOG de l'association

Bien plus que des parrainages…

parrain enfant madagascar
parrainer un enfant de Madagascar

Nos parrains témoignent et s'engagent !

Nous, c’est Adeline et Alexandre, tout juste 30 ans et nous sommes ensemble depuis 2018.

 L’île de Madagascar, c’est Adeline qui me l’a faite découvrir ; c’est sur cette île que sa maman, ses oncles et sa tante ont grandi. Et ils ont piqué ma curiosité, me faisant découvrir des plats extraordinaires lors de repas en famille, ouvrant toujours plus les discussions sur ce morceaux de terre encerclé par les eaux.

Depuis de nombreuses années, Adeline et moi cherchons à limiter notre impact sur la planète, en consommant différemment, en nous déplaçant différemment aussi. On fait parti de ces gens qui veulent faire quelque chose. Nous assistons et constatons avec beaucoup de tristesse bien trop souvent les nombreux drames écologiques et humains de notre époque. Difficile tout de même de se convaincre que nos petites actions sont suffisantes, une goutte d’eau dans l’océan.

Un soir de juin 2021, en rentrant du travail, nous parlons d’un article lu par Adeline sur internet. Il est question de la famille LAGACHE, sur le point de tout vendre pour partir construire le village des Sourires sur l’île de Madagascar et aider les enfants des rues de la capitale. L’anecdote est vraie, nous avons pris notre téléphone et nous avons appelé Romain. On a alors fait la connaissance d’un homme d’une grande franchise, déterminé à aider tous ces enfants en grande difficultés, profondément investi dans ce projet familial. Le mot « admiratif » résonnant dans nos têtes en écoutant son discours. Le soir même, nous devenions parrain, et avons démarré l’aventure des Sourires à leur côtés et aux côtés de tous les bénévoles, en France et sur le terrain.

Depuis maintenant presque 1 an, nous cherchons à apporter notre pierre à cet édifice fabuleux et riche, porteur de sens et d’espoir. Nous sommes convaincu qu’en 2022, il n’est plus possible de fermer les yeux et d’ignorer toutes ces innombrables situations de pauvreté, tous les désastres écologiques et les conséquences directes qui en découlent à une vitesse monstrueuse. Si nous prenons nos 30 jeunes années sur Terre, et que nous doublons ce nombre, nous obtenons moins que le temps qu’il a fallu pour que Madagascar perde 80% de sa surface boisée.

Nos proches le confirmeront sûrement, nous disons souvent qu’il n’y a pas de petites actions ou de petits gestes ; il y a des gestes. Et plus d’une fois nous nous sommes projeté dans 20 ans, imaginant le village des Sourires comme une bouffée d’oxygène pour tous ces enfants des rues devenus guides touristiques ou jardiniers, participant fièrement à la préservation de leur magnifique territoire.

Et c’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que nous allons mettre notre énergie au service de cette nature exceptionnelle : un projet de construction d’observatoire animalier pour le développement touristique, imaginé comme outil pédagogique noyé dans le paysage.

Merci à tous les amis des Sourires, vous tous qui oeuvrez pour que ce projet grandisse, une formidable initiative qui promet une aventure humaine extraordinaire.



A bientôt sur l’île !



Adeline et Alexandre.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *