BLOG de l'association

Partenariat-associatif

L’importance du partenariat associatif

Comme vous le savez, bien qu’elle soit à but non lucratif, l’association des 2400 sourires nécessite des fonds pour pouvoir fonctionner. Et comme toute association loi 1901, il existe plusieurs solutions permettant de financer une telle association. Outre les ressources propres telles que la cotisation des adhérents, il y a surtout les ressources externes sans lesquelles les activités d’envergure ne peuvent être réalisées. Dans cette deuxième catégorie, nous pouvons citer les dons, les subventions, le sponsoring, le mécénat et pourquoi pas les subventions publiques. Aujourd’hui, nous avons à cœur de vous partager l’importance du partenariat associatif dans le cadre de notre mission humanitaire. Antoine De Saint-Exupéry disait : « La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines ».

L’union fait la force

Lorsque nous avons démarré l’aventure des sourires, il était clair que travailler en équipe, trouver des partenaires était une tâche incontournable. Sur le terrain, pouvoir compter sur des amis, des partenaires, des collègues, permet bien sûr de se rassurer, mais aussi de s’inspirer. L’inspiration, ce point nous tient particulièrement à cœur, car l’innovation sociale des uns et des autres est une véritable source de richesse ! Combien de temps le monde aurait-il gagné si l’homme avait pris le temps de travailler ensemble… Dès le départ, lorsque nous avons fondé l’association en France, nous sommes allés voir des partenaires, des structures privées et publiques pour leur partager notre vision. Et certaines d’entre-elles ont dès le départ cru en nous, et nous ont soutenues. Aujourd’hui, Séverine et moi aimerions spécialement mettre à l’honneur deux structures en particulier qui nous ont aidées de manière différente et de hauteur différentes.

SIEL BLEU : la première structure ayant été à nos côtés

SIEL BLEU était mon (Romain Lagache) ancien employeur, qui dès le départ, a cru en notre projet. Lorsque je suis venu annoncer mon départ, le soutien de SIEL BLEU fut un exemple de solidarité qui, aujourd’hui encore, résonne en nous… “Romain, nous n’avons jamais laissé tomber personne et… on te suit “. C’est alors que SIEL BLEU est devenu le premier partenaire de cette aventure, partenaire sans qui l’histoire des sourires serait bien différente ! En pleine période de crise de COVID, elle a su mettre de côté toutes les peurs et les craintes liées au contexte, et a souhaité s’engager dans cette aventure. Nous souhaitons mettre en avant (même si je sais qu’ils aiment rester discret) Jean-Daniel Muller et Jean-Michel Ricard qui ont été jusqu’au bout de leur engagement et même bien plus !

Emmaüs Montbéliard : la deuxième  structure qui nous a accompagnés

Emmaüs Montbéliard est une structure qui nous a surtout apportés un soutien matériel. Ce qui était incroyable avec eux, c’est lorsque nous leur avons fait part du projet des 2400 sourires, ils nous ont dit « D’accord, alors on vous ouvre les portes de notre hangar, notamment le pôle enfance, et vous avez le droit de choisir ce que vous voulez ». Nous sommes donc entrés dans cet immense hangar qui contient des milliers de livres, des milliers de jouets, des milliers d’habits. Nous nous sommes rapidement tournés vers deux choses :

  • Les jouets, plus particulièrement sur des jeux de développement (logique, mémoire, cognitif) et de mobilité fine tels que le fameux docteur maboul ! Et oui, nous ne perdons jamais de vue le travail de fond à réaliser avec les enfants notamment toute la prise en charge de développement moteur et de stimulation cognitive.
  • Puis, les décorations de noël, car cela reste relativement cher, et là il y avait vraiment de quoi faire. On a pris des guirlandes, et c’est notamment grâce à eux qu’on a pu faire une superbe décoration de noël féerique pour les enfants du quartier. D’ailleurs, nous vous invitons à lire notre article sur le premier sapin de noël des enfants du quartier. Que des sourires à partager.

Le développement du partenariat : une priorité

Le développement de partenariat reste aujourd’hui une de nos priorités. Nous avons besoin de trouver des finances, des mécénats de compétence, ou que des gens viennent sur le terrain pour nous aider pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dans leur domaine de compétence pour permettre à cette vision des 2400 sourires d’aller jusqu’au bout et d’avancer.

C’est un travail de fond, c’est un travail souvent ingrat. Beaucoup de prises de contact pour peu de retours. Toutefois, comme l’adage le dit : « Rome ne s’est pas faite en un jour ». De même, le projet des 2400 sourires est un projet basé sur le long  terme. Et nous sommes bien convaincus et clairvoyants sur le fait que cette aventure prendra du temps grâce à des efforts soutenus basés sur la durée. Alors, il y aura du fruit. Nous ne baissons pas les bras, et nous gardons notre adage, toujours aussi vigoureux et vif qu’en 2021 : Aimer sauve toujours.

Les avantages pour les partenaires ?

Que vous soyez un mécène, une entreprise ou une structure solidaire, sachez que vous n’avez rien à perdre en créant un partenariat avec une association. Au contraire, c’est une occasion d’élargir votre réseau et de mobiliser davantage de collaborateurs. En plus, si le mécénat d’entreprise peut bénéficier d’un avantage fiscal à l’aide d’un partenariat associatif, les entreprises, quant à elles, peuvent élargir leurs actions de communication de la part de l’association bénéficiaire. Et ce à travers plusieurs supports. Ainsi, n’est-il pas temps de nouer des partenariats avec 2400 sourires ? Nous soutenir, c’est s’engager dans une histoire de terrain sincère, solidaire, environnemental et bien entendu… rempli de sourires !

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *